Auto: La contrefaçon des pièces détachées explose en Afrique du Sud

Le marché sud-africain de l’industrie automobile est confronté à un flot de pièces détachées de contrefaçon, dont une grande partie proviendrait de Chine, rapporte le site africanews.

Le trafic de ces pièces, telles que les plaquettes de frein et les filtres à huile, a des répercussions économiques importantes sur les fournisseurs de pièces automobiles.

Cette année, la police sud-africaine a découvert dans un entrepôt de Johannesburg de faux roulements pour véhicules, estimés à près de 200 millions de dollars américains. Pour les experts, l’utilisation de ces contrefaçons peut mettre des vies en danger.

Vishall Premlall, directeur national de la Tyre Equipment and Parts Association a annoncé que “Lors des actions menées dans tout le pays, le résultat net a été de l’ordre d’un demi-milliard de rands, soit 31 millions de dollars américains de marchandises détruites. Il s’agissait de produits de contrefaçons venus de l’étranger qui ne répondaient pas aux normes en vigueur.”a-t-il assuré.

Les organismes automobiles sud-africains, tels que la Tyre Equipment and Parts Association, travaillent à la création d’une ligne téléphonique d’alerte où les consommateurs et les entreprises automobiles peuvent signaler les activités frauduleuses, détaille encore la même source.

Commentaires

Haut