Auto: Stellantis annonce l’arrêt de la production de son usine russe de Kaluga

Le groupe Stellantis, né de la fusion de Fiat Chrysler et de PSA, a annoncé qu’il a décidé de suspendre l’activité de son unique usine russe de Kaluga (sud-ouest de Moscou).

« Suite au renforcement jour après jour des sanctions croisées et aux difficultés logistiques rencontrées quotidiennement, Stellantis a décidé de suspendre son activité industrielle à Kaluga afin de garantir le respect total de l’ensemble des sanctions croisées et protéger ses employés », a expliqué le groupe sur Twitter.

L’usine de Kaluga, qui fabrique des utilitaires, tournait depuis au ralenti pour le marché local. Et quelques semaines plus tard, la pénurie de pièces l’avait conduite à envisager de suspendre toute production. C’est désormais chose faite.

Les 2700 salariés du site ont été placés en chômage technique ou en congés jusqu’à début juin, a annoncé le groupe.

 

 

Commentaires

Haut