Chine : Honda va rappeler 245.000 véhicules

Le constructeur automobile japonais Honda et sa coentreprise locale vont rappeler en Chine plus de 245.000 véhicules équipés d’airbags Takata jugés dangereux, a indiqué dimanche le régulateur chinois. Honda et son partenaire Guangqi Honda vont commencer le rappel des véhicules concernés –les modèles Accord, Fit, City, Crosstour et Everus S1– à partir du 23 octobre.

Le problème revient des coussins de sécurité fabriqués par Takata. Takata, un groupe japonais expert mondial des airbags et placé en faillite en juin dernier, est à l’origine d’un scandale planétaire qui l’a emporté: en raison d’un agent chimique utilisé par le groupe depuis les années 2000, le nitrate d’ammonium, ses airbags peuvent se dégrader et exploser de façon dangereuse, avec projections de fragments sur le conducteur ou le passager. Le défaut, que Takata est accusé d’avoir longtemps dissimulé, avait été mis au grand jour par les autorités américaines en 2014 et a conduit depuis à de massives campagnes de rappels: au total, au moins 100 millions d’airbags sont concernés dans le monde, tous constructeurs confondus.

Source : Lefigaro

 

 

Commentaires

Haut